NOTRE MÉTHODE

Chaque choix éthique trace une méthode qui, étape par étape, conduit à un chemin ; ce chemin, dans notre travail, dans la cave comme dans le vignoble, est contenu dans chaque goutte de notre vin.
Observer la nature, suivre les saisons et le climat, accompagner la croissance sans forcer le cycle naturel, complète un ensemble de techniques et de connaissances qui équilibrent l’authenticité des arômes et du goût de nos vins.
À la Cantina il Cavaliere, nous avons fait le choix d’une culture intégrée qui allie environnement et santé, connaissances techniques et production, équilibre et durabilité.

cassette-gialle
panorama-bn

Pour nous, parler de production intégrée, c’est aborder des techniques dont les connaissances avaient trouvé une justification scientifique bien avant l’apparition de la chimie en agriculture.
Le principe sur lequel repose ce mode de culture est la protection des cultures par la lutte contre certaines maladies et ravageurs des plantes, sans recourir sans discernement au « raccourci » de la chimie, trop excessive et porteuse d' »effets secondaires ».
L’agriculture intégréeou production intégrée est un système de production agricole à faible impact environnemental qui implique l’utilisation coordonnée, rationnelle et synergique de méthodes culturales, biologiques, biotechniques et phytochimiques dans le but de minimiser l’utilisation de moyens ayant un impact négatif sur l’environnement et la santé.

botti
vigneto-e-cassetta

L’objectif est de combiner la protection de l’environnement avec les exigences techniques et économiques des systèmes de production modernes, en élevant le niveau de protection de la santé des opérateurs et des clients finaux.
Diverses pratiques agronomiques peuvent être appliquées afin de créer autour des plantes un environnement propice à leur développement.
L’agriculture intégrée est principalement appliquée dans les domaines suivants :

une fertilisation organique équilibrée avec un apport calibré d’éléments fertilisants en fonction du cycle de vie de la matière organique pour rendre les plantes plus saines, plus productives et plus résistantes aux maladies

labourer le sol en utilisant des techniques conservatrices dans le but de prévenir la dégradation et l’érosion du sol, d’éliminer les mauvaises herbes (en évitant autant que possible le désherbage) et de réduire les insectes nuisibles qui s’abritent dans le sol

la régulation de l’eau pour éviter la stagnation de l’eau et l’excès d’humidité qui en résulte, condition favorable aux attaques parasitaires

utilisation de produits phytosanitaires naturels pour limiter la quantité globale de produits rejetés dans l’environnement, produire des raisins de meilleure qualité, minimiser le risque sanitaire pour les consommateurs et réduire l’impact sur les organismes auxiliaires (prédateurs, parasitoïdes, pollinisateurs, etc.).
L’agriculture intégrée fait donc partie de l’agriculture durable car elle optimise l’utilisation des ressources disponibles et des moyens techniques pour atteindre la quantité de production requise, en produisant des vins sains et sûrs tout en conservant et en protégeant les ressources environnementales.

C’est donc un choix éthique naturel pour nous.